Nîmes (18/09/2016 - tarde) : Alejandro Talavante et Luis David Adame triomphent...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
La Feria des Vendanges se clôturait en ce dimanche après-midi par une corrida du fer de Núñez del Cuvillo. Pour les combattre, l'empresa de la plaza nimoise avait contracté deux figuras del toreo, Alejandro Talavante et Alberto Lopez Simon, le troisième poste étant dévolu au mexicain Luis David Adame qui en cette occasion prenait l'alternative.

Mauvaise lidia lors du premier Cuvillo d'Alejandro Talavante. Le toro eut tout le temps de se balader d'une monture à l'autre en y étant piqué furtivement par trois fois. Entame tonitruant de faena du torero de Badajoz par quatre muletazos de rodillas, enchaînant par une arrucina donnée au ralenti. Sur le remate, il perdit l'équilibre se retrouvant à la merci du Núñez mais par chance, il réussit à se dégager rapidement. Talavante prit de suite la zurda pour deux séries où il montra qu'il possédait l'une des meilleures mains du circuit. Relâché et très esthétique, il entendit de profonds olés résonner lors de ces magnifiques naturelles ornées d'arrucinas. Sur la corne droite, le travail fut du même accabit, avec des passages très a gusto. Il termina dans des terrains réduits, faisant démonstration de tout son poder. Il remata le tout par manoletinas suivies d'une entière qui libera deux oreilles du palco.
Le second de Talavante s'abima le piton droit lors de la première des deux rencontres avec le groupe équestre. Face à un bicho se défendant et ne se déplaçant guère, Talavante essaya de corriger ses défauts en vain. Mort en trois assauts. Silence.

Le troisième dévolu à Alberto Lopez Simon se montra brave sur deux contacts contre le peto. Début phénoménal du Madrilène par une série à genoux, le corps relâché, tout simplement éblouissant. Il n'en fallait pas plus pour déclencher la musique. Après deux séries droitières de haut vol, il prit la gauche où le résultat ne fut pas identique. Il reprit la diestra mais petit à petit le Núñez baissa de ton. Malgré quelques bons passages et des échanges méritants sur la courte distance, l'ensemble ne réussit jamais à retrouver l'intensité du début. A la suerte suprême, il tua d'un estoconazo sin puntilla. Oreille avec pétition de la seconde, logiquement refusée par la présidence.
Réception soignée et élégante du cinquième par delantales. Au tercio de pique, double ration de fer où le bicho mit bien les reins surtout sur l'initiale. Début très plaisant de faena, la main gauche posée sur les tablas. Le natif de Barajas tomba sur le partenaire idéal. Bénéficiant des charges pleines d'alegria du Cuvillo, le diestro espagnol ne laissa pas passer l'occasion de faire vibrer l'amphithéâtre. Dans une tauromachie très madrilène, il embarqua son noble opposant dans de puissantes séries templées. Il termina cette prestation de qualité par une entière d'effet extrêmement lent, suivie de deux coups de descabello lui ôtant tout espoir de trophée. Ovation au maestro. Quant au Cuvillo, il aurait pu être sans problème primé d'une vuelta posthume.

Luis David Adame salua son toro d'alternative par veroniques avant de le conduire pour deux légères rations de fer. Bel échange de quite durant le premier tercio. Talavante servit en premier lieu des gaoneras serrées, Adame ripostant aussitôt par des caleserinas enlevées. Cérémonie d'alternative et brindis du néo-matador à ses frères Joselito et Alejandro. Adame réalisa une entame par des statuaires ajustées. Profitant des nobles charges de "Sosegado", le natif d'Aguascalientes imprima une faena très plaisante sur les deux rives. Sa prestation culmina sur le piton droit lors d'une magnifique série de derechazos templé à souhait. Il commit l'erreur de réaliser deux tandas de trop alors que le Núñez baissait clairement de ton. Il finalisera cette confrontation par bernardinas, logeant à l'issue un recibir qui fit mouche. Oreille.
Adame réceptionna le dernier de la feria par un capoteo fleuri avant de le conduire pour deux piques. Grosse frayeur sur une série de zapopinas du mexicain où il se fit prendre sur le second passage, heureusement sans dégâts. Le couteau entre les dents, il repartit finir son quite, écoutant une forte ovation à l'issue. A la muleta, le bicho se montra compliqué, avertissant Adame à plusieurs reprises. A base de courage et d'abnégation, il parvint à lui constuire un ensemble très méritoire rematé par une série engagée de manoletinas. Il logea une lame entière d'effet immédiat lui offrant la dernière oreille de cette feria et une sortie en triomphe.

Arènes de Nimes
Dimanche 18 septembre à 17h30
6 toros de Nuñez del Cuvillo , bien présentés et très intéressants.
Poids : 534 , 502 , 542 , 510 , 523 , 525
Temps gris
Durée : 2h35
2/3 d'arènes

Alejandro Talavante : Deux oreilles / Silence.
Alberto Lopez Simon : Oreille / Ovation après deux avis.
Luis David Adame : Oreille après avis / Oreille.

Luis David Adame a pris l'alternative avec "Sosegado", numéro 63, né en septembre 2011 et pesant 534 kilos.


Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique : ElTico