• 1

Rupture des relations professionnelles entre D. Antonio Sanz et D. Juan Serrano "Finito de Córdoba"...

©ElTico - Archives
©ElTico - Archives
Juan Serrano Finito de Córdoba a décidé de mettre un terme à la relation professionnelle qui l'unissait au gérant de l'empresa Campo Bravo Espectáculos Taurinos S.L., Antonio Sanz.

Une décision motivée par le manque de rigueur et d'attention manifestés par Sanz dans son travail d'apoderado, ainsi que par le désaccord profond dans la manière dont il a géré les engagements du toréro pour les Plazas de Madrid et de Córdoba, où il se produira les 17 et 26 mai prochains respectivement.
À ces différences insurmontables de critères de formes, de traitement et de sérieux, le matador estime qu'il doit ajouter comme circonstance aggravante qu'à ce jour, la liquidation de ses prestations à Cabra, San Clemente y Almedinilla n'ont pas été soldées.

Prensa Finito de Córdoba

(communiqué)