• 1

Fiesta Campera 2019 de la Peña Adrien Salenc...

©ElTico
©ElTico
C'est au Domaine de Sainte-Cécile, à Arles, que la Peña Adrien Salenc organisait ce dimanche matin et pour la cinquième année consécutive, sa traditionnelle Fiesta Campera.

De nombreux membres avaient fait le déplacement pour profiter sous le soleil, mais malheureusement par un fort Mistral, de la tienta d'une becerra et du combat complet d'un novillo de la ganaderia. A noter la présence de Stéphane Castel, tout récent Président de l'UCTPR, accompagné d'Arnaud Frade, Délégué régional Sud-Est.
A l'aube d'une saison qui le verra devenir matador de toros, le nîmois attend confirmation de son engagement dans plusieurs arènes importantes afin d'y préparer son Alternative de luxe "et d'y triompher", s'empresse de corriger le novillero, cinquième de l'escalafon la saison dernière. Mais aujourd'hui et face à un public pourtant tout acquis, c'est à une belle démonstration de pouvoir que le jeune espoir français s'est livré. Facile devant une vache noble et suave, Adrien Salenc a enfilé dans un premier temps son costume de combattant pour soumettre, lors d'échanges contrariés par le vent, un novillo charpenté, exigeant mais extraordinaire de fond. Des passages importants sur le piton gauche venaient récompenser, en fin de trasteo, le travail initial consenti par le torero visiblement satisfait de sa prestation, qui en terminait sous les applaudissements de l'assistance et remerciait chaleureusement le ganadero.

Laurent ElTico Deloye


Voir le reportage photographique : ElTico