• 1

Grand succès pour la première soirée de remises des prix de la Feria d'Alès...

@ElTico
@ElTico
Ce samedi soir, l'empresa "Tempéras Alès Cévennes" a connu une très belle réussite lors de sa soirée de gala honorant les lauréats de la feria d'Alès 2019.

C'est dans un espace Cazot comptant quasiment deux cents personnes que les prix ont été remis lors d'un dîner avec animation musicale qui a enchanté l'assistance, avec notamment une prestation surprise de Renaud Vinuesa à cheval, partageant la piste avec une danseuse sévillane pour un magnifique ballet enflammé.
Après un discours inaugural de François Gilles, président de la commission taurine, un prix d'honneur fut décerné à Philippe Cuillé, disparu en février 2017. Sa veuve, Dominique Cuillé, reçut ce prix sous une belle et chaleureuse ovation.
En premier lieu, ce sont les récompenses dédiées à la course camarguaise qui ont été remises :
Prix à une école taurine : École taurine de Saint Chaptes remis à son président et éducateur Olivier Ruiz.
Meilleur raseteur au As : Jamal Bouhargane
Meilleur taureau : "Eos" de la manade Saumade

Ensuite, ce fut la partie tauromachie espagnole qui a été mise en lumière :
Meilleurs novillos sans picador : Ganaderia Barcelo
Meilleur novillero sans picador : Solal Calmet "Solalito"
Meilleur toro : "Jerezano" de la ganadería du Marquis d'Albaserrada
Meilleur picador : Luis Alberto Parron de la cuadrilla de Francisco José Palazon
Meilleur subalterne : Joao Ferreira de la cuadrilla de Javier Castaño
Triomphateur de la feria : Alberto Lamelas. Faisant l'effort de parler en français, le torero de Jaén a tenu à remercier l'empresa, la commission taurine ainsi que toute l'aficion française, soulignant l'importance à ses yeux de remporter ce sésame. Il dédia ce trophée à Manolo Vanegas, l'invitant à le rejoindre sur scène sous une standing ovation.

Deux coups de cœur ont également été décernés :
Coup de cœur camarguais : Joachim Cadenas pour sa fidélité à la plaza cévenole
Coup de cœur espagnol : Manolo Vanegas. C'est avec beaucoup d'émotions que le diestro vénézuelien prit le micro lors d'un discours poignant. En français, il expliqua sa lutte au quotidien afin de pouvoir de nouveau reprendre la muleta et remercia l'aficion alésienne et française, sa deuxième famille, pour toutes les marques de sympathie et d'encouragement qu'il recevait.

En fin de soirée, Didier Cabanis accompagna sur scène le jeune Mathias afin qu'il fasse la promotion de la journée "portes ouvertes" de l'école taurine du Pays d'Arles, dont il est élève. Encore trop timide pour prendre la parole devant une telle assistance, c'est l'empresa qui prit la parole, défendant avec force l'importance de notre jeunesse pour l'avenir de la tauromachie et de nos traditions.

Nul doute qu'à la vue du succès de cette soirée de gala, cette dernière n'est que la première d'une belle et longue série !

Alexandre Guglielmet

 

Voir le reportage photographique : ElTico

 

L'intervention de Manolo Vanegas en vidéo :

 


Un extrait de la prestation de Renaud Vinuesa et Lisa Giacone en vidéo :