Séville (21/04/2013) : Manuel Escribano triomphe des Miuras du Juli

  • Imprimer


Photo : Joël Buravand
Photo : Joël Buravand
Rentré par la petite porte dans ce cartel de grande attente en substitution d'El Juli, blessé, Manuel Escribano est sorti des arènes de Séville par la Puerta Grande après avoir coupé les deux oreilles du dernier toro de Miura, nommé "Datilero", à l'identique de celui qui avait entrouvert l'horizon d'une nouvelle carrière à Javier Castano un soir de septembre 2011, à Nîmes. 

 Lors d'un entretien dans nos colonnes en début d'année, Roberto Pilès son impresario nous confiait tout le bien qu'il pensait de son protégé, dont la carrière avait connu un creux ces dernières années après de beaux débuts de novillero. L'histoire est elle en train de se répéter pour le Gardois qui, après l'avoir fait pour El Fundi ; Rafaelillo et Antonio Barrera pourrait bien donner une nouvelle impulsion à la trajectoire professionnelle du torero andalou ? C'est tout le mal qu'on leur souhaite en tous cas... Une nouvelle preuve du savoir faire à la Française...

ElTico

 

Voir le reportage photographique : Joël Buravand